*

Question sur la vitalité des territoires ruraux et périurbains

M. Laurent Furst rappelle à M. le ministre des finances et des comptes publics que tout semble fait pour mettre à mal la vitalité des territoires ruraux et périurbains. Les nombreuses mesures allant dans ce sens en témoignent : création des métropoles au détriment des départements, suppressions des cantons ruraux pour renforcer les cantons urbains, désengagement de l'État dans l'accompagnement des communes rurales. Cette démarche risque de transformer les campagnes en territoire de seconde zone. Ce phénomène va encore être amplifié par le regroupement des postes comptables dans les centres urbains éloignant ainsi le receveur municipal des villages et de ses habitants. Si la mutualisation des services peut s'avérer nécessaire dans certains cas, elle peut aussi être contreproductive et coûter beaucoup plus cher à la société très rapidement. Les liens de proximité et les conseils budgétaires et financiers prodigués par les receveurs et leurs équipes sont précieux pour donner des repères aux administrés et aux élus locaux. C'est pourquoi il souhaite connaître les évolutions prévisionnelles prévues dans le schéma d'adaptation triennal en réflexion.

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail