*

Question sur le projet de modification des rythmes scolaires

M. Laurent Furst attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur le projet de modification des rythmes scolaires. S'il reconnaît la nécessité de repenser l'organisation du temps scolaire dans l'intérêt de l'enfant, il ne comprend pas pourquoi il impose cette mesure sans préalablement échanger sur le sujet avec le corps enseignant et les collectivités locales fortement impactées financièrement par la mesure. Ainsi, concrètement, cela reviendrait à augmenter de 20 % les charges liées au transport scolaire, sans parler des frais générés par l'accueil périscolaire complémentaire à organiser et les charges énergétiques des bâtiments, alors que parallèlement il est demandé aux collectivités territoriales de dépenser moins. D'autres hypothèses de travail valent d'être attentivement examinées telles que la réduction des vacances estivales. En tout état de cause, le sujet mériterait qu'un large débat se substitue à la position dogmatique du Gouvernement.

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail