*

Question sur le problème de l'illettrisme à l'école élémentaire

M. Laurent Furst attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur le problème de l'illettrisme à l'école élémentaire. Selon l'association SOS éducation, 40 % des Français quittent l'école primaire sans maîtriser ni la lecture, ni l'écriture correctement et la France recule dans tous les classements internationaux en lecture : PISA, PIRLS. L'Angleterre a fait le choix du syllabique et les résultats dépassent toutes les espérances. Au dernier classement PIRLS, qui compare le niveau de lecture des enfants de dix ans dans le monde entier, l'Angleterre passe de la 19e à la 11e place. Les écoles publiques qui ont adopté ces méthodes font aujourd'hui partie des meilleures écoles du pays et sont devenues des modèles à suivre. Enfin, les méthodes syllabiques y donnent des résultats excellents avec tous les élèves. Aussi l'association SOS éducation préconise l'utilisation des méthodes syllabiques au CP, une formation pratique de tous les professeurs des écoles aux méthodes syllabiques et la mise en place d'une évaluation nationale centrée sur la lecture. En conséquence, il lui demande de bien vouloir lui préciser ses intentions en la matière et plus particulièrement de lui indiquer si les avancées non négligeables de la méthode syllabique seront prises en considération dans le prochain projet de loi pour la refondation de l'école.

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail