*

Question sur les inquiétudes de l'APHG quant à la place de l'enseignement de l'histoire et la géographie en premières et terminales scientifiques

M. Laurent Furst attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur les inquiétudes de l'APHG (association des professeurs d'histoire et de géographie) quant à la place de l'enseignement de l'histoire et la géographie en premières et terminales scientifiques. En effet, le futur horaire de deux heures en premières scientifiques prévu par la DGESCO serait relativement faible pour enseigner à la fois l'histoire du XXe siècle et la géographie de la France et de l'Europe. En conséquence il lui demande de bien vouloir lui préciser ses intentions en la matière.

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail