*

Question sur le rôle précieux des exécutifs français et allemands dans la construction européenne

M. Laurent Furst rappelle à M. le ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, chargé des affaires européennes, que tout le monde reconnaît en Europe le rôle précieux des exécutifs français et allemands dans la construction européenne ces soixante dernières années. Le couple De Gaulle-Adenauer a montré la voie, le président Giscard et le Chancelier Schmidt ont poursuivi la dynamique, leurs successeurs Mitterrand et Kohl ont scellé la réconciliation, Messieurs Chirac et Schroeder ont conforté ce mouvement et enfin Monsieur Sarkozy et Madame la chancelière Merkel ont sauvé l'Europe de la crise financière parce qu'ils ont su former un tandem réaliste, efficace et fédérateur. Aujourd'hui que constate-t-on ? Depuis son élection, le Président Hollande semble prendre toujours plus ses distances avec la chancelière. Aussi le moteur franco-allemand, fondamental pour sortir l’Europe de la crise, est à l'arrêt. La France paraît comme absente de la scène européenne et se comporte comme si persistait une défiance latente vis-à-vis de notre partenaire allemand. C'est la négation de soixante années d'amitiés franco-allemande pierre angulaire de la construction européenne. Aussi, il aimerait connaître les initiatives que le Président de la République, en lien avec son ministre des affaires européennes entend entreprendre pour relancer la dynamique franco-allemande nécessaire à la relance économique de l'Europe.

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail