*

Question sur l'engagement des jeunes dans l'animation

M. Laurent Furst attire l'attention de Mme la ministre des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative sur l'engagement des jeunes dans l'animation. Tout le monde reconnaît l'impérieuse nécessité de favoriser l'implication des jeunes dans la vie locale. L'éducation populaire est un formidable vecteur de formation et de préparation à la vie citoyenne. Malheureusement, le cadre juridique du contrat d'engagement éducatif instauré par le législateur en 2006 et destiné à encadrer l'action des volontaires occasionnels a été remis en cause par la Cour de justice européenne. Concrètement cette situation nuit au volontariat et compromet le fonctionnement des organismes d'accueil de jeunes. Dans le contexte de modification des rythmes scolaires, les communes et les associations d'éducation populaire doivent plus que jamais travailler de concert en associant toujours plus largement l'ensemble des habitants. C'est pourquoi il appelle de ses vœux la mise en place d'un statut de volontaire de l'animation. Il aimerait connaître les intentions du Gouvernement pour promouvoir les centres de vacances et de loisirs à but non lucratif et les mesures envisagées.

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail