*

Question sur la suppression de la bourse au mérite précédemment accordée aux étudiants boursiers de l'enseignement supérieur ayant obtenu une mention très bien au baccalauréat

M. Laurent Furst interroge Mme la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche sur la suppression de la bourse au mérite précédemment accordée aux étudiants boursiers de l'enseignement supérieur ayant obtenu une mention très bien au baccalauréat. Il ne comprend pas cette décision car elle va à l'encontre du principe d'égalité des chances entre les étudiants. Cette mesure permettait aux classes sociales moyennes à défavorisées de mieux faire face aux dépenses générées par les études supérieures. Il est souvent fait le reproche au système éducatif français de ne pas jouer pleinement son rôle d'ascenseur social. Cette mesure contribuait à plus de justice. De plus elle récompensait l'effort et l'engagement, valeurs-socles du redressement de la France. Les Français sont d'autant plus prompts à faire preuve de solidarité pour les plus fragiles et les plus vulnérables que ces derniers s'impliquent dans leur insertion. La mesure de suppression de cette prime va à l'encontre d'une solidarité responsable. C'est regrettable, aussi il lui demande de revenir sur cette décision.

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail